LUMIÈRE SUR L’EXPÉRIMENTATION DE L’EXTINCTION NOCTURNE

Dans le cadre de la poursuite de sa politique ambitieuse en matière de développement durable, de réduction des consommations énergétiques, de valorisation des techniques innovantes et de son Plan Lumière, la CAPI expérimente l’extinction nocturne totale sur certains secteurs ou sur des communes du territoire. Notre commune a choisi de participer à cette opération expérimentale.
Ce dispositif d’extinction nocturne de l’éclairage public a été présenté en juin 2016 et débattu dans chaque conseil municipal. À DOMARIN, votre conseil municipal, lors de sa séance du 13 mars 2017, a voté à l’unanimité pour cette expérimentation.
Cette action entre dans le nouveau cadre législatif du Grenelle de l’Environnement. En France, plus de 12 000 communes se sont déjà engagées dans cette démarche.

L’extinction nocturne, en quoi ça consiste ?

Cela consiste à éteindre l’éclairage public dans les rues, au milieu de la nuit, pendant des plages horaires peu fréquentées par la population.
Sur tout le territoire de la CAPI, la plage horaire d’extinction est au minimum de 0h00 à 5h00 du matin. L’expérimentation se fera de manière progressive, d’avril à octobre 2017.
Ainsi, DOMARIN fait partie des 10 communes volontaires souhaitant participer à cette démarche innovante.
Depuis le 10 avril à DOMARIN, comme sur 5 autres communes de la CAPI : CHATEAUVILAIN, CRACHIER, LA VERPILLIERE, NIVOLAS-VERMELLE ET SUCCIEU, l’expérience est en cours. Sur les 338 points lumineux que comptent la commune 334 sont éteints de 0h00 à 5h00 du matin. Seuls 4 points lumineux, qui ne sont pas pilotés par une horloge astronomique, ne peuvent pas être éteints.

Pourquoi cette action ?

Elle répond à plusieurs objectifs :

Des enjeux écologiques : en réduisant la pollution lumineuse nocturne ; en réduisant l’impact sur la biodiversité ou en respectant mieux les rythmes jour/nuit de la faune et la flore ; en limitant fortement les émissions de CO2 et ses effets
Des enjeux de bien être des habitants : en réduisant les nuisances et la pollution lumineuse pour améliorer le confort et la santé des usagers
Des enjeux économiques : en réduisant fortement la consommation d’électricité, la facture énergétique annuelle et les coûts de maintenance

Le saviez-vous ?

L’économie potentielle réalisée durant la phase de test sur 10 communes est de 1 700 000 kWh par an, soit 145 000 € par an d’économie. Une extinction de l’éclairage public sur l’ensemble du territoire de la CAPI serait de l’ordre de 4 900 000 kWh par an, soit 420 000€ d’économie par an.
Pour DOMARIN, l’économie réalisée sur la facture énergétique est estimée à 9 000 € pour une année pleine. La fréquence du relamping passe de 4 à 6 ans. Les sommes ainsi dégagées seront utilisées pour accélérer la modernisation du réseau d’éclairage public.

Mentions Légales - Domarin © 2015 - 2017. Tous droits réservés.